• De l'intrigue d'un chuchotement [privé]


    Mercredi 8 Août à 10:31
    AUREUM.UMBRA

    Musique d'ambiance ou bien celle ci selon ton inspiration ]

    Calypso:

    Les nuages menaçaient depuis l'aurore mais c'est à une heure bien avancée de la matinée que la pluie se mit violemment à tomber. Se faufilant à toute allure dans l'embouchure de la porte, une jeune femme à bout de souffle et trempée de la tête au pieds venait de s'engouffrer à l'intérieur. Sa robe blanche humide venait se coller à sa peau, dessinant les courbes de son corps en transparence. L'eau perlait encore en grosses gouttes sur son front lorsqu'elle s'avança lentement. Surprise par l'averse, Calypso venait de piquer le sprint de sa vie pour arriver à destination. 

    Entre deux soupirs, la jolie nymphe laissa son regard parcourir l'étrange magasin dans lequel elle venait de débouler en courant. Elle ne comptait plus le nombre de bizarreries et d'objets tarabiscotés aux usages inconnus que ses yeux rencontrèrent. Il y en avait du sol au plafond, sur toutes les étagères, sur chaque centimètre carré exploitable. A la fois intriguée par l'atmosphère qui se dégageait du lieu et fascinée par le nombre de possibilités que lui offrait le bazar, la jeune femme aurait pu rester des heures debout devant les rayons à observer et essayer de deviner les usages de chaques ustensiles loufoques si sa curiosité ne l'avait pas poussée à venir rechercher l'homme de ses convoitises.

    Le bouche à oreille était une arme redoutable et les rumeurs circulaient plus vite que la lumière. Ainsi, Calypso avait eu écho d'un drôle de pressentiment - et d'un baiser mais ça c'était une autre histoire - qu'aurait eu un dénommé Edward. Avide de savoir, elle était venue vérifier la véracité de ces bruits de couloirs quitte à entreprendre de rencontrer ce marchant à la réputation un peu farfelue.

    Mercredi 15 Août à 21:30
    Upside

    Edward:

    Il rangeait un peu son bazar, et faisait la poussière. Mais l'atmosphère humide des lieux le fatiguait. La pluie tombait et même si une certaine chaleur embaumait les lieux, le bruit de la pluie lui donnait froid. Il était parti chercher une couverture bien chaude pour se poser sur son fauteuil, près du comptoir qu'il y avait à quelques pas de l'entrée.

    Il se sentait bien mieux ainsi. Il faisait calme au bazar, personne n'était venu s'abriter sous son toit. Il avait pensé trop vite! Une jeune femme venait d'entrer, trempée comme jamais. Sa robe blanche laissait entrevoir sa peau, sous ses pans mouillés. Edward se leva et alla à sa rencontre. Etait-ce une cliente? Ou une jeune femme venue voir le bazar de ses propres yeux?

    - Bonjour! dit-il joyeusement à la jeune femme. Quel temps, n'est-ce pas!

    Jeudi 16 Août à 11:28
    AUREUM.UMBRA

    Calypso:

    Alors qu'elle s'apprêtait à saisir une sorte de minuscule flute traversière au design courbe et entortillé sur une commode, son geste fut interrompu par une voix qui venait de s'élever  de l'autre côté du comptoir. La main toujours en supent dans les airs, Calypso tourna vivement la tête pour discerner son interlocuteur. Il s'agissait d'un homme qu'elle n'avait pas vu en entrant et qui s'adressait maintenant à elle. Peut être son fameux Edward?

    - Bonjour. répondit-elle en adressant un sourire poli au marchant. Oui, effectivement.

    La nymphe jeta un coup d'œil vers la vitrine où dégoulinait la pluie pour illustrer ses propos avant de s'avancer à son tour vers le nouveau venu, abandonnant l'objet qui avait plus tôt attiré son attention. La jeune femme vint doucement séparer le tissu de son habit qui collait à sa peau de peur qu'il ne laisse entrevoir quelque chose d'indécent pour la situation. Il fallait qu'elle face bonne impression si elle voulait ensuite procéder à son petit interrogatoire. Calypso poursuivit d'une voix calme.

    - Excusez moi de vous déranger mais est-ce qu'un dénommé Edward ne travaillerai pas ici par hasard?

    Jeudi 16 Août à 12:42
    Upside

    Edward:

    Elle avait l'air d'une cliente, sa curiosité pour la drôle de flûte lui en donnait l'air en tout cas. Il la toisa, elle ressemblait à une nymphe. Il y avait bien longtemps qu'il n'en avait pas vues. Elle avait sa robe mouillée dans les mains tandis qu'elle lui demanda si Edward travaillait ici. Un sourire naquit sur les lèvres du magicien. 

    - Oui, il travaille ici.

    Il fit quelques pas en arrière.

    - Mais il a tendance à disparaître derrière les rayons sans arrêts.

    Il s'en alla derrière un rayon en gloussant doucement. Il ressorti de derrière un autre, derrière la jeune femme.

    - Et à réapparaître un peu n'importe où.

    Il se planta derrière elle, attendant qu'elle se retourne.

    - Edward, c'est moi.

    En la regardant, il se rappela qu'elle était trempée. Il en avait presque oublié les bonnes manières.

    - Prenez cette couverture, dit-il en ôtant la sienne pour la tendre à la cliente. Dites-moi, qu'est-ce qui vous amène à me chercher.

     

    Jeudi 16 Août à 19:05
    AUREUM.UMBRA

    Calypso:

    On put voir s'allumer une étincelle de curiosité dans le regard de la jeune femme lorsque le marchant lui confirma la présence du recherché Edward mais, avant qu'elle puisse reprendre la parole, le drôle d'interlocuteur disparut au détour d'un rayon. Calypso un peu perdue et hébétée n'arrivait pas tellement à localiser l'homme qui lui parlait quand, soudain, elle sursauta. La voix provenait juste de derrière elle et, en se retournant, elle avait eu droit à un magnifique gros plan sur son visage. Avec un mouvement brusque de recul, Calypso manqua de se cogner contre une étagère et vint instinctivement poser une main sur son cœur qui venait de faire un bond dans sa poitrine. Sa frayeur fut vite chassée par l'excitation quand il lui avoua enfin son identité.

    - Enchantée Edward, elle lui adressa un nouveau sourire cette fois beaucoup plus sincère que le premier.

    Lorsque celui ci lui tendit sa couverture, Calypso prit conscience du piteuse état dans lequel elle s'était présentée à lui. Elle se résolut donc à saisir le drap qu'on lui tendait en remerciant son hôte pour venir s'essuyer comme elle le pouvait tout en poursuivant la conversation.

    - J'ai eu les échos d'un pressentiment étrange que vous auriez eu...

    Son regard était revenu se poser sur Edward, la nymphe le décortiquât littéralement des yeux.

    Vendredi 17 Août à 14:07
    Upside

    Edward:

    La réaction effrayée de la demoiselle était particulièrement jubilatoire. Il adorait faire ça aux clients. Il la regardait profiter de la couverture pour s'essuyer un peu. Il ne voulait pas qu'elle tombe malade, ce serait ballot. Surtout suite à ce qu'elle venait de dire. Elle avait eu vent de ses doutes et inquiétudes. Il la jaugea, serait-elle de taille à aller voir là-bas? Il ne savait pas trop. Il ne fallait jamais d'arrêter au apparences.

    - Eh bien..

    Mais personne d'autre qu'elle n'était venu, elle était son unique espoir. 

    - Vous voulez en savoir plus, c'est ça? Vous comptez aller là-bas, ou juste glaner des informations?

    Etait-ce une personne sérieuse ou juste une personne curieuse, Edward avait besoin de savoir avant de commencer à dévoiler ce qu'il avait à dire.

    Mardi 21 Août à 19:27
    AUREUM.UMBRA

    Calypso:

    - Je compte bien m'y rendre. lança-t-elle d'un ton franc et résolu, coupant presque la parole à Edward face à ses hésitations.

    Si la jeune femme était belle et bien du genre curieuse, elle était également du genre à aller jusqu'au bout de ses investigations pour avoir le fin mot de l'histoire quitte à s'attirer pas mal d'ennuis au passage. Mais déjà fallait-il que le marchant réussisse à susciter suffisamment son intérêt pour qu'elle se lance corps et âme dans sa drôle de quête. Après tout, peut être que la rumeur en était seulement une - même si l'on sait bien qu'il s'y cache toujours un part de vérité.

    La nymphe attendait en se languissant d'avance que l'homme reprenne la parole. Elle avait fini de s'essuyer et tendait de nouveau l'objet à Edward.

    - Merci.

    Samedi 10 Novembre à 18:20
    Upside

    Edward:

    Elle semblait pleine de convictions, ce qui eu l'effet de convaincre le magicien de son sérieux. Il songea quelques instants, observant la jolie jeune femme qui se tenait devant lui.

    - Bien, je vous crois dans ce cas.

    Elle lui rendit ce qu'il lui avait prêté quelques instants plus tôt. Il l'attrapa et le mit sur son bras. 

    - De rien, mademoiselle.

    Il lui adressa un sourire un peu malin avant de regarder à droite à gauche si le bazar était peuplé. Par chance, non, il pouvait bien s'absenter quelques minutes. 

    - En revanche, il faudra que vous me suiviez, je ne veux pas que des oreilles traînent pendant notre discussion.

    Samedi 10 Novembre à 20:20
    AUREUM.UMBRA

    Calypso:

    Le regard de la nymphe s'embrassa de nouveau aux paroles du jeune homme malgré son calme apparent. Cette  lueur vacillante que la fougue d'une aventure qui vous tombe dessus sans prévenir pouvait allumer chez les personne réellement curieuse.

    Alors cela était vrai. Les rumeurs étaient véritables et cela était tel qu'Edward voulait qu'ils s'isolent.

    Calypso vint frictionner par reflexe ses doigts qui la démangeaient à présent, marque de son impatience naissante lorsque le marchant lui pressa de le suivre.

    Ses doigts si précieux mais pourtant si dangereux.

    Silencieuse, elle emboita le pas à l'homme faisant mine de le suivre.




    Vous devez être membre pour poster un message.